Packaging : à la recherche de la solution idéale

Packaging : à la recherche de la solution idéale

Ha, l’emballage…


Ça semble si anodin, tout le monde s’en fout, et pourtant pour une marque distribuée exclusivement sur internet, c’est une sacrée prises de tête !


Comme vous le savez peut-être, en 2019, on s’est lancé le défi de ne plus utiliser de plastique dans aucun des paquets que l’on vous envoie. Exit les blisters de protection, les enveloppes ultra résistantes et les rembourrages en bulles de PEBD*. Si ça vous intéresse, on s’explique ici


Le plastique, c’est… un fléau mondial. Le fameux PEBD (Polyéthylène Basse Densité = le plastique le plus utilisé dans les emballages e-commerce) génère 1870kg/tonne d’équivalent CO2 de gaz a effet de serre à lui tout seul et sa fin de vie est désastreuse, même lorsque l’on vous promet qu’il sera recyclé. Au vu de notre engagement quotidien sur 100% de nos produits, c'est une évidence : on ne veut pas participer au massacre, alors une fois la décision de supprimer le plastique prise, il nous restait à trouver une alternative.


C'est là que ça se gâte


On a sauté à pieds joints dans le vide en se disant que, de nos jours, il devait y avoir tout un tas de solutions miracles (ce n'est qu'une enveloppe pardi !). Et bien, que nenni : la prégnance de l'écologie, le réchauffement climatique, la santé tout ça tout ça... Ne font pas le poids face à l’enjeu économique.

Du coup, peu de résultats collent à nos recherches mais il y en a un qui sort du lot : une enveloppe ultra résistante, protectrice et anti chocs, le tout en 100% papier, fabriqué à partir de 65% de kraft recyclé, et bien sûr entièrement recyclable. Eurêka !
Les fameuses enveloppes sont assez lourdes, la protection semble excellente et l’emprunte carbone du papier recyclé est nettement plus faible que celle du plastique. Mais après plusieurs mois d’utilisation, le constat est vraiment mitigé : le rembourrage des enveloppes se répand sur les jeans, la colle de fermeture a une durée de vie de 24h, nous obligeant à dégainer l’agrafeuse en renfort, sans compter que le poids du rembourrage augmente les frais de port.

 

Notre enveloppe en papier kraft recyclé.

 

Et là, c’est dur. Quand on se souvient à quel point le plastique est pratique, léger, efficace et peu onéreux, on a presque envie de faire marche arrière… Ou pas !

C'est donc reparti pour une recherche approfondie. Dans un groupe d'entrepreneurs, on fait part de notre projet, et ça fait réagir des personnes qui ne connaissent pas French Appeal et qui avancent l’argument du greenwashing (notamment un qui arrive à nous parler d'énergie nucléaire et de tout un tas de trucs). On ne sait pas ce qu'il a fumé, probablement du combustible de Fukushima, mais ça nous fait penser qu’il faudra qu’on fasse un article sur la différence fondamentale entre le greenwashing et une action qui a vraiment de l’impact. Bref, on reçoit surtout plein de réponses de gens très sympas, et deux alternatives ressortent :


1. Une enveloppe réutilisable, que vous devez reposter vide une fois que vous avez reçu votre commande.

Point positif : une même enveloppe pourra être réutilisée des dizaines de fois. C’est donc une alternative zéro déchet !

Point négatif : même si la manip est ultra simplifiée, il faut faire l’effort de renvoyer l’enveloppe pour qu’elle soit remise dans le circuit, et tout ce système a un certain coût (environ 2€ de frais de port supplémentaires) 

Option 1 : l'enveloppe réutilisable.
2. Une enveloppe compostable, qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à celle de vos commandes Zalando… Sauf qu’elle est fabriquée avec des plantes !

Point positif : l’enveloppe est biodégradable ! Elle se désagrègera donc toute seule en quelques mois, sans traitement particulier, alors qu’il faut environ 400 ans à un sac plastique pour faire de même.

Point négatif : on ne peut pas en commander trop à la fois, car sa durée de vie est d’environ 4 à 6 mois, après quoi elle tombe en confettis.
Option 2 : l'enveloppe compostable.

Du coup, on fait quoi ma bonne dame ?


Et bien nous allons tester les 2, et comme souvent, c’est vous qui aurez le dernier mot !

Nous n'avons pas la prétention d'affirmer que ces solutions sont la panacée, mais elles existent et sont un grand pas en avant par rapport à la majorité de ce qui est utilisé dans le e-commerce.
Nous avons encore des enveloppes en papier à écouler, que nous n’oublierons pas de renforcer systématiquement, et en fin d'année, vous devriez pouvoir choisir entre 2 nouvelles alternatives au moment de finaliser vos commandes.
Enfin, bien sûr, on reste à l’affut ! Si vous avez croisé l’enveloppe idéale dont rêvent tous les e-commerçants consciencieux (vraiment écologique, légère, facile à manier, résistante, bien opaque et hermétique), vous pouvez nous faire remonter cette info précieuse ici.

 

Le packaging, comme le reste, c'est un processus d'amélioration continu et nous ne seront jamais au bout. Nous pourrons toujours mieux faire et nous comptons bien poursuivre sur cette voie, avec vous.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


Combien font :
Réponse :*